top of page

Le blog Terre & Turquoise

La Martinique vue du ciel

Dernière mise à jour : 1 oct. 2020

La Martinique vue du ciel

Habitué à des séjours en Martinique, cette belle île des Caraïbes, j’en connais moult recoins. Les deux mers bien sûr, les plages, les montagnes, les campagnes, la côte Nord sauvage... Mais je n’avais jamais eu l’occasion pendant mes vacances de voir l’île de haut qu’à travers le hublot de l’Airbus. Quelques jours après notre arrivée sur l’île, j’ai été attiré par un flyer distribué sur la plage des Salines, proposant un survol de la Martinique en autogire. Cela change un peu des typiques mais bien appréciables sorties en mer et autres activités nautiques. Je me décide à tenter l’aventure, seul, mon épouse n’étant pas attiré comme moi par le ciel !

Amateur de sensation et d’altitude je connaissait l’autogire de réputation. C’est un peu comme l’ancêtre de l’hélicoptère, un ULM avec deux moteurs et une hélice au-dessus, comme les hélicos, et ouvert sur l’extérieur, comme un ULM… Séduit et intrigué, je suis allé voir et je n’ai pas été déçu. L’engin est beau, d’un rouge flamboyant, et sécurisant. Le pilote, un petit bout de femme dynamique et fort sympathique m’accueille et m’annonce le programme.

Pour un prix somme toute raisonnable, Agathe, qui m’avait donné le flyer, m’a proposé un survol de la Martinique à basse altitude (entre 200 mètres et 300 m) et nous voilà partis, avec le pilote à l’avant, enthousiaste et rassurante, et moi assis derrière elle, armé de mon appareil photo, casqué et sanglé.

Décollage court comme un petit avion et montée à la verticale comme un hélico. Et c’est tout de suite la magie, le spectacle du temps et de la nature. Nous partons vers l’Est et la Côte Atlantique, le ciel est bleu, un léger vent, et en dessous de nous, les baies, les voiliers, les lagons paradisiaques, les plages a perte de vue, la mer transparente, bleue et verte, les collines et les champs de canne à sucre, les bananeraies, les bourgs et villages qui parsèment l’île et les voitures, posées sur le sol comme des miniatures.

Nous survolons le barrage de La Manzo, les îlets du François et fameuse baignoire de Joséphine, le Cap Chevalier, la Baie des Anglais, la plage des Salines, la plantation de Trois Rivière...

Toute la beauté des Antilles, ses couleurs, qui s’étalent sous nos yeux, à nos pieds… Je suis ailleurs, en pleine euphorie…

Mon survol dure 45 minute, le temps d’observer et d’apprécier une grande partie du Sud de l’île.

Le retour et la descente sont tout aussi agréables, tout en douceur.

Ce vol fut une parenthèse magique, sans doute l’un des meilleurs moments de mon séjour, un rêve éveillé bien sûr à renouveler vite lors de nos prochaines vacances en Martinique.


Par Edouard F.


Réservez votre vol en autogyre en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.terre-turquoise.com/product-page/vol-en-autogyre





83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page