top of page

Le blog Terre & Turquoise

Mon voyage en Martinique

Dernière mise à jour : 1 oct. 2020

Chère métropole,


Le moins que je puisse dire c’est que je te quitte avec joie ! Bye bye la grisaille hivernale, le stress et le bitume, je m’envole vers mes vacances de rêve en Martinique, « l’île aux fleurs », l’envoûtante Madinina !  Et cerise sur le gâteau, je débarque en plein carnaval, à moi le soleil, le rhum et la fiesta !


A l’instant où je passe les portes de l’aéroport, un air chaud et humide au parfum de fleurs vanillé m’emplit les narines, l’immersion est instantanée. Je monte à bord de la voiture de mon amie Claire et nous filons au sud, vers le bourg côtier de Sainte Anne. Elle y habite une jolie maison rose avec vue sur le Canal de Sainte Lucie. Nous traversons son jardin où le cotonnier, l’Ylang-Ylang et les orchidées sauvages sont en fleurs, et ramassons au passage des petits mangos tout juste tombés au sol. Nous sirotons un jus de corossol frais et dégustons notre récolte sucrée en observant le ballet des colibris qui butinent les balisiers.


Alors que le soleil déclinant enflamme l’horizon, Claire me dévoile le programme sur mesure qu’elle a concocté avec Terre & Turquoise pour mes deux semaines de vacances en Martinique. Au menu, activités et excursions en tout genre : farniente et snorkeling, baptême de plongée aux Anses d’Arlet, canyoning au Morne Vert, kayak dans la mangrove des Trois Ilets, randonnée sur la Montagne Pelée, journée catamaran en mer des caraïbes à la recherche des dauphins et des baleines, excursion en bateau dans les fonds blancs du François et du Robert... et tout cela au rythme des steal band et des « vidé » endiablés du carnaval antillais ! Ravie et épuisée, je m’abandonne à la torpeur tropicale et m’endors dans le concert des insectes et des oiseaux de nuits volubiles.


Les jours qui suivent sont strictement consacrés à profiter des joies de la mer et des plages splendides dont regorge la Martinique. Au sud, de longues bandes de sable blanc bordées de cocotiers, au nord-ouest des anses de sable noir à la végétation luxuriante, sur la côte est des falaises et des plages sauvages balayées par les alizées. Sans oublier ma sélection spéciale, les Anses d’Arlet : Grande Anse, Petite Anse, l’Anse Noire et l’Anse Dufour… On salue au passage la mémoire des chefs Caraïbes Arlet et Pilote qui donnent leurs noms à cette série d’Anses situées au sud-ouest, ainsi qu’aux bourgs de Case Pilote et de Rivière Pilote. Ce point mérite d’être relevé car on trouve par ailleurs sur l’île très peu de traces de ses habitants originels, les « indiens » Caraïbes. Mais revenons à nos cabrits et nos excursions ! Ces anses aux décors paradisiaques, qui offrent un doux mouillage pour les voiliers et catamarans de plaisance, sont baignées d’eaux émeraude foisonnantes. Quel bonheur de plonger au milieu des coraux et des poissons multicolores, de suivre une tortue verte flegmatique jusqu’à ce qu’elle se lasse de votre compagnie et vous distance d’un léger coup de nageoire pour disparaître dans les profondeurs… Puis de s’allonger dans un hamac à l’ombre des amandiers en savourant la caresse des alizées, avant d’être tiré de sa torpeur par une odeur alléchante qui vous chatouille le nez… Un peu plus loin sur la plage, des pêcheurs font griller langoustes et lambis…. Ahhh les vacances en Martinique !!!


A la faveur d’une météo clémente, nous embarquons un autre jour à bord d’un sublime et spacieux catamaran. Nous longeons la côte Caraïbe jusqu’au nord de l’île en profitant de la compagnie des poissons volants, des dauphins de Frazer et des dauphins tachetés qui nous offrent un spectacle virevoltant !

Au matin du 6ème jour, nous décidons qu’il est temps de délaisser un peu la mer pour nous immerger dans l’océan de verdure tropicale qui recouvre le centre montagneux de l’île. Notre objectif matinal est d’atteindre le lieu de rendez-vous fixé par notre super monitrice de canyoning, à Morne Vert. 9h10 dernier carat. Nous filons donc vers le Nord. La route est escarpée et serpente le long de la côte caraïbe. Elle offre à ses points culminants des vues imprenables sur les montagnes dont les silhouettes majestueuses se détachent sur les eaux étincelantes de la caraïbe. Après une demi-heure de route nous mettons le cap à l’Est, vers l’intérieur verdoyant, préservé des caprices du climat par son taux record d’humidité. Nous rejoignons les hauteurs de Morne Vert, où se trouve le lieu de départ de notre excursion du jour, la randonnée canyoning en forêt ! Une fois notre petit groupe au complet, nous partons dans la montagne et atteignons un parking reculé où nous abandonnons voiture et vêtements pour enfiler maillots de bain, combinaisons et baudriers. Nous descendrons la rivière pendant 3h avant de remonter à travers champs et collines pendant 40mn environ. Je jubile. J’ai toujours rêvé de m’immerger dans « l’enfer vert », royaume des marsupilamis et autres créatures fantastiques qui peuplaient mon imaginaire d’enfant. Cet enfer vert là est accueillant. L’atmosphère y est moite et enveloppante. La végétation grasse, dense et généreuse. On y trouve goyaviers, avocatiers, papayers, bananiers, cacaotiers, fromagers... Tous mes sens sont en éveil. Une mélodie régulière et harmonieuse retient notre attention, notre guide nous murmure qu’il s’agit d’un siffleur des montagnes. Un petit oiseau au plumage fauve, qu’on ne voit jamais mais dont avec un peu de chance, on peut entendre le chant captivant. Un peu plus loin, à l’affût sur le tronc d’un arbre, une mygale locale peu venimeuse et dont l’apparence évoque une émeraude sertie dans un écrin de velours mauve, se laisse admirer de près. Nous arrivons ensuite sur une saillie rocheuse qui surplombe la rivière, à partir de laquelle nous descendons en rappel dans le lit du cours d’eau. Pendant les heures qui suivent, nous marchons, nageons, sautons, grimpons, glissons le long des toboggans naturels, pour finalement quitter le lit de la rivière en empruntant une longue tyrolienne. Le canyoning est définitivement l’une de mes activités favorites !


Nous reprenons la route un peu avant la tombée de la nuit. La forêt brille de mille feux, on croirait que les étoiles tombées du ciel se balancent aux branches des arbres. Ce sont les lucioles qui papillonnent dans l’obscurité. Cette nuit-là, je m’endors comme un bébé, imprégnée de l’atmosphère enivrante de la forêt et comblée par la promesse de lendemains radieux...

Baptême de plongée, Kayak dans la mangrove et apéro dans la Baignoire de Joséphine et les fonds blancs... Vous découvrirez mes autres aventures sur l'île aux fleurs dans un prochain récit !


Par Louise D. Octobre 2019


Réservez votre sortie Canyoning en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.terre-turquoise.com/product-page/canyoning


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page